You are here

Nouveautés

Bienvenue

Bienvenue sur le nouveau site! Pas sûr comment vous connecter?

Connexion de l’utilisateur

Nouveautés

Iqaluit se prépare!

Steve Scott IA (RN) de l’hôpital de Qikiqtani et pompier bénévole en Iqaluit au Nunavut a organisé une session sur la planification d’urgence majeure pour la communauté d’Iqaluit, le 1-2 mai 2015. En collaboration avec la Dre Laurie Mazurik et la coordonnatrice d’événements CBRNE Allison O’Mara, le trio a réalisé les sessions suivantes:

Une simulation en prévision d’un afflux massif de blessés en 2015

Scénario: Une vague de chaleur affecte fortement la ville et le service d’urgence est accablé de patients atteints de maladies reliées à la chaleur.

Rencontre ACERT – 15-16 novembre

Ce scénario a été exécuté le deuxième jour par les trois meilleures équipes. Ils ont participé à l’exercice d’un afflux massif de blessés afin de voir quelle équipe pourrait faire face à la situation le mieux. Chaque grand blessé était rattaché à un juge. Quelle expérience d’apprentissage enrichissante pour ces jeunes adultes qui suivent une formation dans le domaine de la santé ou pour tous ces bénévoles qui travaillent à l’école comme premier répondant! Félicitations! Vous avez tous fait un travail fantastique cette fin de semaine et nous espérons vous revoir bientôt.

Aspects critiques sur l’emploi sécuritaire d’équipement de protection individuel

L’épidémie du virus Ebola en cours démontre que les travailleurs de la santé exposés aux risques de transmissions ne sont pas limités aux pays de l’Afrique de l’Ouest qui sont les plus touchés. Cette situation souligne également la pertinence de la sécurité et de la protection pour le personnel.

Guide de pratique clinique pour la prise en charge de la maladie à virus Ebola

Pour le groupe de travail, chacune des sociétés a contribué des participants qui pourraient fournir notamment des connaissances, des compétences et/ou une expérience pertinente à la gestion des patients atteints du virus Ebola. Parmi les membres du groupe de travail, il y a des représentants des milieux cliniques diversifiés, y compris des professionnels de la santé aux adultes et en pédiatrie.

CBC NEWS

Dr.Mazurik discute des activités de préparation de première ligne pour le virus Ebola et la manière de garder les travailleurs de santé en toute sécurité au Canada.

Consultez son entrevue avec CBC vendredi soir dernier à 20 h aux nouvelles.

Regarder maintenant!

 

Les familles séparées par une crise communautaire

Presenté par: Alan Dick
REGARDER AUJOURD’HUI

Défi : Vaporisation de microbes

Nous avons lancé le « Défi : Vaporisation de microbes! » pour votre équipe de première ligne afin de vérifier votre EPI.
Nous portons notre EPI recommandé pour MERS, puis on a examiné les endroits où on n’était pas protégé. Vous pouvez utiliser du « glow germ » ou simplement de l’eau colorée ou même de l’eau glacée mélangée avec la fécule de maïs. SOYEZ CRÉATIF! – vous verrez les zones qui ont besoin d’être revues afin d’améliorer votre protection.
 

MERS

L’Université de Waterloo, à Kitchener, en Ontario forme les étudiants en sciences pharmaceutiques dans la préparation et l’intervention des flambées de maladies infectieuses ainsi que les urgences en matière de santé publique. Le cours est dirigé par Olla Wasfi, un praticien formé en microbiologie et en santé publique. Dre Laurie Mazurik, le chef du projet Groupe collaboratif CBRNE, effectue des simulations sur les éclosions pour les étudiants : « Les étudiants ont été fantastiques! » explique la Dre Mazurik, « Ils sont engagés et ils travaillent en équipe.

L’histoire du tableau de bord du G20

En 2010 le RLISSCT a pris des mesures extraordinaires pour soutenir leurs intervenants alors qu’ils se préparaient pour de très réelles menaces quant à leur capacité à fournir des soins aux patients pendant le Sommet du G20 de 2010. Ce voyage était une exploration fascinante de relations et de pensées novatrices. Toutes les personnes impliquées applaudissent leur initiative et leur leadership.

Pages

Mises à jours internationales

Depuis le mois d’août 2017, Madagascar subit une vaste flambée épidémique de peste, qui touche les grandes villes et d’autres zones non endémiques.
Le 17 octobre 2017, le Ministère ougandais de la santé a notifié à l’OMS une flambée épidémique confirmée de maladie à virus Marburg dans le district de Kween, dans l’est du pays. Le Ministère de la santé a officiellement déclaré la flambée épidémique le 19 octobre 2017.
Du 27 septembre au 31 octobre 2017, le point focal national RSI pour le Royaume d’Arabie saoudite a notifié 12 cas supplémentaires d’infection par le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV), dont 2 mortels.
Le 1er novembre, le point focal national du Règlement sanitaire international (2005) pour Oman a notifié un cas d’infection par le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV). Le précédent cas d’infection par le MERS-CoV en Oman avait été rapporté le 30 août 2017.
Depuis le 1er août 2017, Madagascar subit une vaste flambée épidémique de peste. Au 10 novembre 2017, le Ministère de la santé de Madagascar avait notifié à l’OMS un total de 2119 cas confirmés, probables ou suspects de peste, dont 171 mortels (taux de létalité : 8 %).

Ouvrir une session Vous n’êtes pas membre? S’inscrire maintenant »

Se souvenir de moi