You are here

Nouveautés

Bienvenue

Bienvenue sur le nouveau site! Pas sûr comment vous connecter?

Connexion de l’utilisateur

Iqaluit se prépare!

Steve Scott IA (RN) de l’hôpital de Qikiqtani et pompier bénévole en Iqaluit au Nunavut a organisé une session sur la planification d’urgence majeure pour la communauté d’Iqaluit, le 1-2 mai 2015. En collaboration avec la Dre Laurie Mazurik et la coordonnatrice d’événements CBRNE Allison O’Mara, le trio a réalisé les sessions suivantes:

1er mai — Mettre et enlever des équipements de protection individuelle avancés (EPI).
12 personnes issues de diverses disciplines (médecine, soins infirmiers, paramédicale, thérapie respiratoire, police) ont assistés et ont eu l’opportunité d’essayer des niveaux multiples d’EPI tels que les N95 simple, les appareils respiratoires filtrants, les tenues de protection chimique, les appareils respiratoires filtrants motorisés et les tenues ventilées respirables contre les risques biologiques.

Ils ont appris comment les différentes combinaisons assurent une protection, quand ils devraient être considérés et les impacts physiologiques sur le porteur. La combinaison favorisée lors d’un incident biologique à haut risque était l’appareil respiratoire filtrant motorisé et la tenue ventilée. Pourquoi? Elle était ventilée, confortable et sans buée.

Les inconvénients : coût et formation. Beaucoup à penser pour tous, compte tenu de l’ampleur relativement élevée de la tuberculose résistante dans la communauté.

2 mai — Cours sur les brûlures chimiques intitulé : Advanced Hazmat Life Support
Un auditoire semblable a suivi le cours enseigné par Steve Scott et la Dre Laurie Mazurik. Ils ont appris les risques associés aux divers produits chimiques qui causent des brûlures et la manière de gérer ces patients et leurs soins sans risque.

2 mai — Simulation théorique en prévision d’un afflux massif de blessés: une catastrophe frappe l’Iqaluit
Après-midi.

22 personnes ont assisté, tous issues de divers milieux tels que les soins médicaux, la GRC, les services frontaliers, l’éducation, le gouvernement et les médias.
Ils avaient 3 heures pour gérer le scénario suivant:
“Iqaluit est frappé par une épidémie mystérieuse de maladie transmissible K-SARS qui affecte sérieusement les enfants. Ils doivent prendre des décisions en ce qui concerne le choix d’EPI, de quarantaine, de fermetures d’école, l’arrêt d’événements publics. Au milieu de ceci, un avion quitte la piste et les blessés sont nombreux.”
La simulation avait pour but l’échange d’information entre les diverses agences. Les leçons les plus importantes étaient : 1. Comment attribuer une priorité à l’information et identifier clairement qui d’autre en a besoin, 2. Reconnaître que plus de simulations seraient bénéfiques et 3. Un plus grand nombre de cadres supérieurs devraient participer.

Remerciements:
Cela a pris plus de 3 ans de persistance par Steve Scott QGH RN, pour travailler avec les agences locales, et amener cette collection d’expériences à Iqaluit. Il mérite des félicitations pour sa détermination, sa perspective aux occasions et sa forte connexion avec la communauté dans laquelle il travaille. Il a fait un travail formidable à afficher des photos et des descriptions sur Facebook et avec les médias locaux. Il est un grand ambassadeur pour les fournisseurs de soins de la santé à Iqaluit! Excellent travail Steve!

Ouvrir une session Vous n’êtes pas membre? S’inscrire maintenant »

Se souvenir de moi