You are here

Nouveautés

Bienvenue

Bienvenue sur le nouveau site! Pas sûr comment vous connecter?

Connexion de l’utilisateur

Leçons Apprises

L’historique: Le groupe collaboratif CBRNE a été développé à la suite d’une lacune identifiée dans le cadre de l’Initiative de recherche et de technologie chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN) (IRTC) du Canada dans les domaines de la gestion des services médicaux et de prise en charge des blessés, sur la confiance du public et les facteurs psychosociaux.
Résultats: Le groupe collaboratif CBRNE a mis à profit la technologie, le contenu existant et une équipe de base forte pour atteindre presque 10,000 personnes dans une période de seulement trois ans. Le groupe a formé plus de 3000 individus à divers niveaux, a atteint plus de 5,900 personnes par les médias sociaux, et a soutenu plus de 450 collaborateurs en ligne travaillant sur des projets CBRNE critiques comprenant celui sur le virus Ebola.
Conclusions préliminaires:
1. L’emploi d’une collaboration basé sur le web qui soutient des téléconférences, un partage de documents, une zone de travail asynchrone, et des archives d’informations. Tous contribuent à soutenir les équipes géographiquement distribuées qui travaillent sur des problèmes complexes tels que la formation CBRNE.
2. La formation technique (ergonomique) CBRNE de la chaîne de valeur est perçue comme efficace.
3. La formation CBRNE se préoccupe par la sécurité des travailleurs de la santé et doit :           
a. répondre aux normes identifiées telles que CAN/CGSB/CSA-Z1610;
b. être basé sur les risques;
c. correspondre aux ressources locales;
d. être économiquement viable et durable;
e. évoluer avec le temps basé sur des évaluations et des normes des risques continues.

Prochaines étapes à considérer.
L’établissement d’un exercice international avec un cycle de 4 ans pour les premiers intervenants et les intervenants de soins de la santé avec des thèmes annuels changeants comme C, B ou RN conjointement avec un événement extrême (naturel, accidentel ou intentionnel). Ceci constituerait une référence pour le développement de programmes de manière synchrone, pour la diffusion de connaissances et pour les exercices. Tous amélioreraient davantage la sécurité des TdS et la préparation à l’échelle mondiale.

[1] Etienne Wenger (1999) Communities of Practice. Learning, meaning and identity, Cambridge: Cambridge University Press.

[2] http://www.irrodl.org/index.php/irrodl/article/view/79/152

Ouvrir une session Vous n’êtes pas membre? S’inscrire maintenant »

Se souvenir de moi